L’espace, le temps, l’énergie : les éléments fondamentaux de la danse !

Publié le : 27 mai 20214 mins de lecture

Les architectes ont tendance à définir leur art en termes d’éléments de composition de base tels que la ligne, la forme, l’espace et la forme. Mais qu’en est-il de la danse ? La danse est une forme d’art axée sur la création d’une performance impermanente et fluide. Elle est unique, mais reste une forme d’art et, par conséquent, les danseurs et chorégraphes ont leurs propres éléments de composition avec lesquels travailler. Comprendre ces éléments fondamentaux et savoir les utiliser est la clé d’une œuvre d’art réussie.

Plan de l’article

L’espace

L’espace ou la façon dont le danseur occupe le monde physique est le plus important des éléments fondamentaux de la danse. Il fait référence à la façon dont le danseur se déplace et interagit avec le monde physique. Pour cet élément de composition, il faut tenir compte de plusieurs aspects à savoir la direction réelle du mouvement ainsi que le mouvement implicite dans les gestes ou le placement. Il faut également considérer l’orientation, la façon dont le corps est positionné par rapport au public. Tous ces mouvements définissent l’utilisation de l’espace dans la danse.

Le temps

Le temps est étroitement lié à l’espace. Après tout, un danseur ne peut pas se déplacer dans l’espace sans se déplacer également dans le temps. Plus précisément, les éléments fondamentaux traitent de l’interaction du danseur avec le temps. Là encore, il existe de nombreuses façons de le faire. La danse se déroule généralement sur une musique, qui définit le tempo et le rythme des enchaînements, mais le danseur peut accentuer ou rejeter la musique par ses propres mouvements. Le danseur se déplace-t-il lentement ou rapidement ? Bouge-t-il avec ou contre le rythme ? Comment le sens du rythme est-il développé et maintenu ? Ces questions aident à définir le temps dans la danse.

L’énergie

Le danseur se déplace dans l’espace et le temps grâce à l’énergie. Cette dernière aide à identifier comment les danseurs se déplacent. Quel effort déploient-ils ? Leurs mouvements sont peut-être vifs et forts, ou bien ils sont légers et libres. L’énergie représente également la qualité du mouvement, sa puissance et sa richesse.

Pour les chorégraphes et les danseurs, les possibilités sont nombreuses. L’effort déployé pour les enchainements peut communiquer un sens, en fonction de l’énergie impliquée. Un contact entre deux danseurs peut être doux et léger, indiquant peut-être de l’inquiétude ou de l’affection. Ces derniers peuvent aussi devenir énergiques, indiquant de la colère ou de l’enjouement. L’énergie est cruciale pour transposer l’expression intérieure de l’émotion sur scène.

Plan du site